Actualités

Actualités

Exposition 

CharakterTypen
Typographie de 1920 à aujourd’hui

Du 6 mai au 15 août 2021, la papeterie de Bâle présente une exposition spéciale sur la typographie.

Du 6 mai au 15 août 2021, le Moulin à Papier de Bâle présente une exposition spéciale sur la typographie. Depuis l’invention de l’imprimerie, il n’y a pas eu de bouleversements aussi fondamentaux dans l’imprimerie qu’au 20e siècle. Et avec la technologie, la conception graphique changeait également de manière radicale. Les règles typographiques traditionnelles, déterminées par la matérialité de la composition au plomb, n’étaient plus contraignantes avec l’introduction de la photocomposition et l’impression offset. Ces nouvelles techniques d’impression amenaient une liberté jusque-là inconnue à concevoir des textes, ainsi que de nouvelles formes d’expression organisant l’écriture et la composition.

Au 20 siècle, la typographie devenait une forme artistique à part entière. Déjà avant les innovations techniques, pendant les années 1950, un style typographique identifiable se développait en Suisse, et acquit une renommée internationale sous les noms de Swiss Typography et Swiss Style.  Il continue d’avoir un impact considérable de nos jours. Ses règles de conception sont toujours considérées comme modernes. Les impulsions essentielles à l’émergence de ce style venaient de Bâle: d’une part par un travail typographique de qualité remarquable et une excellente formation à la Schule für Gestaltung par des professeurs de renom comme Armin Hofmann et Emil Ruder, d’autre part par des polices de caractères créées à Bâle, dont la fameuse Helvetica.

L’émergence de la photocomposition dans les années 1970 et 1980 changeait radicalement le processus de conception graphique. Le composé libre d’images et de texte, les possibilités apparemment illimitées de distorsion ou chevauchement des polices de caractères étaient volontiers repris par des campagnes publicitaires. A cette époque, Wolfgang Weingart enseignait à Bâle. A cause de son travail non conventionnel et avant-gardiste, il était considéré comme l’enfant terrible des graphistes. Avec ses étudiants, Weingart essayait d’explorer la liberté créatrice récemment acquise. Il expérimentait avec les inventions nouvelles qui venaient d’apparaître sur le marché, comme les photocopieuses et les premiers ordinateurs dotés d’une interface utilisateur graphique.

Toutes ces impulsions de la Schule für Gestaltung respectivement de la Hochschule für Gestaltung und Kunst (HGK) ont laissé leur empreinte sur les créations contemporaines. Entre autres, avec les travaux de le cours de la typographie à l’Institut de Communication Visuelle de la HGK/FHNW. 

L’exposition se clôt donc par un regard sur l’actualité.

L’exposition se compose de deux parties: Des aspects fondamentaux de la typographie accompagnent l’exposition permanente au premier et au deuxième étage. Ils se réfèrent à la thématique de l’exposition permanente et fonctionnent indépendamment les uns des autres. Dans la salle de manifestations du troisième étage, cependant, l’accent est mis sur Bâle, l’émergence de la typographie suisse et ses effets sur la création contemporaine.

Edition/Basel 2021
Session 2

Vernissage:   
Vendredi, 06.08.2021, 18
Introduction par Eveline Schüep (historienne de l’art)

Exposition:
Samedi, 07.08.2021, 13-17h
Dimanche, 08.08.2021, 11-17h

Edition/Basel est un projet dans lequel des artistes internationaux se réunissent chaque année dans une composition changeante au druckwerk Basel et utilisent l’atelier dans l’ancien bâtiment Warteck comme laboratoire d’impression expérimentale. Cette année, les participants viennent de Nouvelle-Zélande, de Norvège, de Suède, du Japon, d’Irlande, d’Allemagne, des États-Unis et de Suisse.
Edition/Basel propose un projet de douze jours en deux sessions pour les artistes qui travaillent avec différentes techniques d’impression.
Après la définition commune du concept et du titre le premier jour du projet, le travail est réalisé et imprimé individuellement ou en collaboration pour une exposition commune.
Comme l’année précédente, tous les artistes ne peuvent pas voyager en raison du Covid-19 et des restrictions internationales. Grâce à une collaboration hybride, certains des participants travailleront comme d’habitude à Bâle, tandis que les autres seront connectés depuis leur lieu de résidence par video-conférence. Ce qui a été créé au cours de la période créative courte et intensive sera exposé dans le musée Basler Papiermühle.
Les artistes Sandra Rau & Patrick Steffen de Bâle / Hegenheim sont invités à élaborer une interprétation en dehors des arts graphiques.
 
Les artistes suivants sont impliqués dans la session 2:
Stephan Hauswirth (CH)
Eva Hejdström (SWE)
Oona Hyland (IRL)
Mariko Jesse (JPN/Royaume-Uni)
Lian Ng (États-Unis/MYS)
Imi Maufe (NOR / UK)
Katharina Rüegg (CH)
Sybille Schlumborn (NZL)
Linda Schwarz (DEU)
Simone Thiele (CH)
 
Sandra Rau & Patrick Steffen (CH) (interprétation libre)
 
Organisé par: Megan Adie Marguerite Lehmann En collaboration avec druckwerk Basel et Katharina Rüegg. En collaboration avec Basler Papiermühle.
Edition/Basel est soutenu par la Fondation Christoph Merian.

Des activités pour les visiteurs

Fabriquer du papier, écrire avec une plume d’oie, taper à la machine, composer son nom en caractères de plomb puis l’imprimer ou tester les couleurs de l’atelier de marbrure sont autant d’activités comprises dans l’entrée du musée.

Notre personnel vous apportera son aide à tous les postes d’activité.
Les postes sont occupés aux horaires suivants:

mardi-vendredi / dimanche: de 11h à 16h45

Samedi: de 13h à 16h45

mardi-vendredi / dimanche: de 11h à 16h45

Samedi: de 13h à 16h45

Tous les jours de 13h à 16h45

mardi-vendredi / dimanche de 12h30 à 16h30

Samedi: de 13h à 16h30

Programm

Letziplunder – der besondere Flohmarkt

Zweimal im Jahr findet der einzigartige Flohmarkt im St. Alban-Tal auf dem Letziplatz statt.

Die Geschichte des sympathischen « Plunder-Verkaufs » begann vor vielen Jahren. Die spezielle Atmosphäre auf dem Letziplatz verleihen dem Flohmi einen besonderen Touch und sorgen für ein einmaliges Erlebnis. Das Angebot reicht von kleinen Kostbarkeiten bis zu wertvollen Antiquitäten. Ob funkelnder Schmuck, orientalische Teller, Secondhand Designer-Kleider oder originelle Möbel – der Letziplunder hat sich mit hochstehenden Trouvaillen längst über die Quartiersgrenzen hinaus einen Namen gemacht.
Auch für das leibliche Wohl wird gesorgt: Essensstände auf dem Platz und das Restaurant Papiermühle verwöhnen mit allerlei Getränken und kulinarischen Köstlichkeiten.

Die Daten für die beiden Flohmärkte 2021 sind wie folgt:

  • Sommerflohmarkt  Samstag 26. Juni
  • Herbstflohmarkt     Samstag 25. September

Alle Informationen finden Sie auf der Webseite www.letziplunder.com